Ville de Mandelieu-La Napoule

   Ville de Mandelieu-La Napoule

Newsletter

L'actualité de Mandelieu-La Napoule

 

 

Retour officiel à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017


Le retour à la semaine de quatre jours est officiellement annoncé sur la commune de Mandelieu-la Napoule, dès la rentrée 2017. L’application de la réforme, souhaitée, attendue par tous, est une réalité à Mandelieu-La Napoule, pour les familles, pour nos enfants, dès le lundi 4 septembre.

Une décision de bon sens assurément, fruit d’une très large mobilisation et concertation entamée dès l’élection présidentielle. Le Maire Henri Leroy avait saisi personnellement dès le 29 mai 2017, le Ministre et le Directeur Académique, sur la volonté de la commune de revenir à ce rythme scolaire.

Attaché au dialogue de proximité, Le Maire a échangé avec, tout d’abord, les enfants - les premiers concernés - qui ont souhaité récupérer leur mercredi ; poursuivant ensuite avec les représentants des parents d’élèves et le corps enseignant, dans le cadre des conseils d’école. Une très large majorité voire unanimité, s’est exprimée pour l’organisation du temps scolaire avec le mercredi libéré.

Le retour à la semaine de 4 jours signifie une remise à plat des conditions d’accueil des enfants le mercredi. Depuis plusieurs semaines, avant même la décision du Directeur d’Académie, les services municipaux et les associations se sont mobilisés pour revoir intégralement leur organisation en termes d’accueil et d’activités qui nécessite aujourd’hui adaptation et souplesse.

Plus d'infos >>
EnregistrerEnregistrerEnregistrer


La plage des Sables d’Or et Port La Napoule obtiennent le Pavillon Bleu

C’est une première pour Mandelieu-La Napoule qui voit la plage des Sables d’Or obtenir le Label. Port La Napoule, pour sa part, a renouvelé la distinction. Créé en 1985, ce label est remis chaque année et récompense les candidats pour leur bonne gestion de l'environnement, des déchets et de l'eau. L'obtention du label suppose de la part des communes et ports de répondre scrupuleusement à une série de critères.

Pour les plages, il est demandé une eau de baignade de «qualité excellente» avec cinq contrôles par saison, un point d'eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d'au moins trois types de déchets - papier, plastique ou verre - avec une politique de recyclage et la mise en place d'actions d'éducation à l'environnement Le palmarès Pavillon Bleu 2017 témoigne de la volonté des communes littorales et intérieures françaises de promouvoir un développement touristique durable de leur territoire.

Cette année, les jurys français et international du Pavillon Bleu ont retenu 173 communes lauréates en France représentant au total 390 plages et 102 ports de plaisance. Dans les Alpes-Maritimes, 34 plages ont été labellisées.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer


Actions de lutte contre l'inondabilité

80% de subventions publiques en instruction pour financer les travaux obligatoires de mise en sécurité des copropriétés mitoyennes au Riou

Un avenant au PAPI 2  du Riou de l’Argentière a Ă©tĂ© approuvĂ© par : 

- Le Conseil Municipal de la ville de Mandelieu-La Napoule le 20 juin 2017. Sur 34 élus présents, 32 ont voté pour (groupe majoritaire) et la délibération a été rejetée par deux voix (groupe d’opposition).

- Le Conseil Communautaire Cannes Pays de Lérins (21 juin 2017) a voté à l’unanimité moins 1 voix (celle du conseiller municipal d’opposition de la ville de Mandelieu-La Napoule).

Cet avenant permet de compléter l’action de protection du bâti (20 copropriétés mitoyennes au Riou) en apportant 80% de financements publics au montant des travaux rendus obligatoires à l’intérieur des copropriétés.

Le Maire de Mandelieu-La Napoule, avec le PrĂ©fet des Alpes-Maritimes, le PrĂ©sident de la RĂ©gion PACA, le PrĂ©sident de la CAPL et le Vice-PrĂ©sident en charge de l’inondabilitĂ©, ainsi que les services de l’Etat, a obtenu le portage d’un dossier encore inĂ©dit dans notre pays et qui fera sans doute jurisprudence. 

La clĂ© de rĂ©partition financière proposĂ©e est la suivante : 

Il convient de préciser que la loi plafonne les subventions publiques à 80% du montant de la dépense. Ces ouvrages étant rétrocédés par la suite aux copropriétés, elles doivent ainsi participer à hauteur de 20% dans l’opération.

La Direction DĂ©partementale des Territoires et de la Mer (DDTM)  a confirmĂ© cette disposition lĂ©gale.

Cet avenant sera instruit par la Direction Générale de Prévention des Risques en juillet 2017.

Enregistrer


Mise en sécurité des copropriétés mitoyennes au Riou

Serge CASTEL, Directeur Départemental des Territoires et de la Mer des Alpes-Maritimes, chargé du contrôle de la légalité, a confirmé, par courrier en date du 26 juin, que la contribution financière des copropriétés mitoyennes au Riou au financement des travaux obligatoires de mise en sécurité du bâti, est de 20% minimum du montant HT du coût de ces aménagements.

En conséquence les aides publiques sont plafonnées par la loi à 80% du montant des travaux.

Ce programme d'actions de prévention des inondations devrait faire école sur la façade méditerranéenne.



Le PPR Incendies soumis Ă  concertation publique

Par courrier en date du 16 janvier 2017, Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes nous avisait de la prochaine mise en révision du Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles, risque incendie (PPRIF) approuvé le 05 juillet 2002 et révisé sur le secteur Grand Duc le 03 juin 2004. Dans le cadre de cette révision, les services de l’État souhaitent réaliser une large concertation avec la population.

Dans ce but, un registre de concertation ainsi que des cartes informatiques au 1/10 000ème (aléa, voiries, hydrants, densité de l’habitat, historique des feux) sont tenus à la disposition de la population en Mairie, au service Urbanisme, aux heures d’ouverture de ce service (mardi et jeudi de 14h à 17h et vendredi de 12h à 15h).

Les Mandolociens-Napoulois pourront ainsi prendre connaissance des documents techniques au fur et à mesure de la procédure de révision du PPRIF et y consigner ses observations.
Ces cartes informatives ne constituent que la première étape de la révision du PPRIF, la carte d’aléa mise à disposition ne présage pas du zonage définitif puisque d’autres critères seront pris en compte (défendabilité, enjeux d’aménagement de la commune…).

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer


Le Porter à Connaissance notifié par le Préfet des Alpes-Maritimes

Par courrier en date du 11 mai 2017 reçu le 15 mai, Monsieur le PrĂ©fet des Alpes-Maritimes a notifiĂ© le Porter Ă  Connaissance suite aux Ă©vènements catastrophiques du 03 octobre 2015. 

Cliquez sur l'image ci-contre pour l'afficher en plein Ă©cran >>

Extrait

Les principes réglementaires applicables en usant des dispositions de l’article R111-2 du Code de l’Urbanisme sont :

•sur le zonage orange de la nouvelle cartographie d’alĂ©as, ceux de la zone rouge du PPRi existant ; 

•sur le zonage jaune de la nouvelle cartographie d’aléas, ceux de la zone bleu du PPRi existant.

Cependant la cote d’implantation décrite au règlement du PPRi doit maintenant vérifier les conditions suivantes :

•prendre l’aléa majorant au regard du zonage des cartes PAC et PPRi ;

•si l’alĂ©a du PPRi n’est pas modifiĂ© par l’alĂ©a du PAC, la règlementation du PPRi doit ĂŞtre appliquĂ©e ; 

•si l’alĂ©a du PPRi n’est pas modifiĂ© par l’alĂ©a du PAC, les dispositions suivantes doivent ĂŞtre respectĂ©es : 

o la cote d’implantation sera de +1,00 m par rapport au terrain naturel en zone d’alĂ©a modĂ©rĂ© (jaune) ; 

o la cote d’implantation sera de +2,00 m par rapport au terrain naturel en zone d’aléa fort (orange)

LĂ©gende

PAC :  Porter Ă  Connaissance

PPRi : PPR inondation

Aléa : prise en compte de phénomène naturel

Aléa modéré : zone jaune

AlĂ©a fort :  zone orange

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer



<-- Retour accueil mandelieu.fr

Retour en haut de la page